Sondyn, vos sondages dynamiques

Soumis par lionel le jeu 16/07/2020 - 18:39

Avant (jusqu'à présent), des organismes de sondages posaient des questions en fonction de ce que leurs clients leurs demandaient. Si un client était un peu plus fortuné que les autres, en schématisant, il pouvait poser un peu plus de questions le mettant en valeur :

  • le candidat x est en train de monter dans les sondages, on publie ;
  • si le candidat x était en baisse, on pouvait minimiser le sondage.

Ça, c'était avant.

[Pour une illustration, lire la page : Conséquences ou influence des sondages avec l'exemple des sondages qui ont précédé l'élection du président Macron]

 

Le projet : des sondages en P2P

Ce sera vous, les internautes reliés en pair-à-pair (« peer to peer ») qui choisirez les thèmes et les personnes que vous présenterez, ce ne seront plus les clients (il y en aura toujours, et on y répondra quand même, mais ce n'est pas l'essentiel).

Laissons aux instituts de sondages traditionnels leurs vieilles méthodes, et abordons l'ère des sondages* de manière révolutionnaire : VOUS devenez maître des questions que vous posez et des personnes à qui vous les posez.

Vous choisissez s'il s'agit de votre cercle proche, de personnes qui partagent les mêmes idées que vous, ou si vous essayez de vous rapprocher d'intentions plus générales du pays, par exemple.

En schématisant :

  • Vous questionnez votre groupe de sympathisants (les réponses sont toujours cachées et anonymes)
  • Vous décidez de vous mettre en réseau avec d'autres personnes pour approcher au mieux une valeur nationale de vos questions
  • etc.

 

La différence avec les organismes de sondage existants ?

Vous êtes maître des questions que vous posez, mais surtout vous avez la certitude que ces données ne sont pas biaisées.

Image
Schéma des relations entre sondés

(Accès à une image de meilleure qualité via l'onglet « schéma »)

 

* Note :

Attention, le terme de « sondage » est un terme réglementé et réservé aux seules opérations bien précises qui consistent pour un organisme (très souvent les instituts de sondage) de questionner un échantillon d'une population pour étendre ensuite ces résultats à l'ensemble visé.

Sinon, malgré le fait que ce terme soit utilisé dans l'usage quotidien, par exemple sur les réseaux sociaux où chacun peut créer son propre « sondage », normalement vous ne devriez pas être autorisé à l'utiliser, sauf à respecter certaines règles (si vous arrivez dans ces cas précis, nous vous aiderons).

>> Détails sur la réglementation